Reprise du confinement et conséquences ....



Chants du dimanche 22 novembre 2020 (cliquez)

DIMANCHE 15 NOVEMBRE 2020 -
JOURNEE MONDIALE DES PAUVRES ET DU SECOURS CATHOLIQUE
Message écrit du Pape François pour la journée mondiale des Pauvres (cliquez)

Qui est Véronique Fayet ?


Véronique Fayet, née de Parcevaux, le 19 août 1953 à Toulouse (France), est une militante associative et personnalité politique française. Elle est présidente du Secours catholique-Caritas France depuis le 19 juin 2014.
Issue d’une très ancienne famille noble de Bretagne, attestée depuis le XIe siècle, Véronique Fayet est la fille du Général de Division Jacques de Parcevaux. Catholique pratiquante, elle s’est engagée très tôt dans la vie associative auprès des plus précaires. Étudiante, elle est bénévole au sein d’associations pratiquant l’alphabétisation auprès de travailleurs émigrés à Nancy.

En 1979, elle rejoint ATD Quart Monde Gironde en tant que déléguée à la formation et l’information. Longtemps engagée au sein de ce mouvement elle a travaillé avec son fondateur, le père Joseph Wresinski. C’est son engagement associatif qui la mène à la vie politique où elle va continuer à œuvrer pour le développement social de tous.

La révolution fraternelle

La Révolution qui amènera à plus de justice, elle passe par la fraternité. Les gens qui viennent nous voir viennent d’abord pour être considérés, être regardés comme des frères, pouvoir parler, être écoutés.
Véronique Fayet

Le slogan « la Révolution Fraternelle » signe toute la communication du Secours Catholique. Il est aussi le titre du livre paru au printemps dernier, signé de Véronique Fayet, présidente du Secours catholique national.
Qu’est-ce qu’une Révolution Fraternelle ? A quoi le Secours Catholique nous invite-il ?
Cette Révolution non violente, sociale et écologique a besoin de tout le monde : pauvres, riches, urbains, ruraux, Français, étrangers… Elle appelle à l’autre principe d’action très fortement incarné par les bénévoles du SCCF celui de toujours agir avec les personnes.

L’interview de V. Fayet (cliquez)

le site du Secours Catholique, pour répondre à toutes vos questions ... (cliquez)

C’est quoi la fraternité (cliquez)

Mobilisation, réseau, entraide chez nous .... (cliquez)


Faire un don au Secours Catholique, la démarche en ligne (cliquez)


Comment vivre la journée mondiale des pauvres ? (cliquez)


Lectures du dimanche 15 novembre et commentaire :

PREMIERE LECTURE – Livre des Proverbes 31,10-31

10 Une femme parfaite, qui la trouvera ?
Elle est précieuse plus que les perles !
11 Son mari peut lui faire confiance :
il ne manquera pas de ressources.
12 Elle fait son bonheur, et non pas sa ruine,
tous les jours de sa vie.
13 Elle sait choisir la laine et le lin,
et ses mains travaillent volontiers.
19 Elle tend la main vers la quenouille,
ses doigts dirigent le fuseau.
20 Ses doigts s’ouvrent en faveur du pauvre,
elle tend la main aux malheureux.
30 Le charme est trompeur et la beauté s’évanouit ;
seule, la femme qui craint le SEIGNEUR
mérite la louange.
31 Célébrez-la pour les fruits de son travail :
et qu’aux portes de la ville, ses œuvres disent sa louange !

PSAUME – 127 (128) 1-5 – Psaume des montées

1 Heureux qui craint le SEIGNEUR
et marche selon ses voies !
2 Tu te nourriras du travail de tes mains :
Heureux es-tu ! A toi, le bonheur !

3 Ta femme sera dans ta maison
comme une vigne généreuse,
et tes fils, autour de la table,
comme des plants d’olivier.

4 Voilà comment sera béni
l’homme qui craint le SEIGNEUR.
5 De Sion que le SEIGNEUR te bénisse !
Tu verras le bonheur de Jérusalem tous les jours de ta vie.

DEUXIEME LECTURE – lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens 5, 1-6

1 Pour ce qui est des temps et des moments de la venue du Seigneur,
vous n’avez pas besoin, frères, que je vous en parle dans ma lettre.
2 Vous savez très bien que le jour du Seigneur
vient comme un voleur dans la nuit.
3 Quand les gens diront :
« Quelle paix ! quelle tranquillité ! »,
c’est alors que, tout à coup, la catastrophe s’abattra sur eux,
comme les douleurs sur la femme enceinte :
ils ne pourront pas y échapper.
4 Mais vous, frères, comme vous n’êtes pas dans les ténèbres,
ce jour ne vous surprendra pas comme un voleur.
5 En effet, vous êtes tous des fils de la lumière, des fils du jour ;
nous n’appartenons pas à la nuit et aux ténèbres.
6 Alors, ne restons pas endormis comme les autres,
mais soyons vigilants et restons sobres.

EVANGILE – selon saint Matthieu 25,14-30

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole :
14 « C’est comme un homme qui partait en voyage :
il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.
15 À l’un il remit une somme de cinq talents,
à un autre deux talents,
au troisième un seul talent,
à chacun selon ses capacités.
Puis il partit.
16 Aussitôt, celui qui avait reçu les cinq talents
s’en alla pour les faire valoir
et en gagna cinq autres.
17 De même, celui qui avait reçu deux talents
en gagna deux autres.
18 Mais celui qui n’en avait reçu qu’un
alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.
19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint
et il leur demanda des comptes.
20 Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha,
présenta cinq autres talents
et dit :
‘Seigneur,
tu m’as confié cinq talents ;
voilà, j’en ai gagné cinq autres.’
21 Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’
22 Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur, tu m’as confié deux talents ;
voilà, j’en ai gagné deux autres.’
23 Son maître lui déclara :
‘Très bien, serviteur bon et fidèle,
tu as été fidèle pour peu de choses,
je t’en confierai beaucoup ;
entre dans la joie de ton seigneur.’
24 Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi
et dit :
‘Seigneur,
je savais que tu es un homme dur :
tu moissonnes là où tu n’as pas semé,
tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.
25 J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre.
Le voici. Tu as ce qui t’appartient.’
26 Son maître lui répliqua :
‘Serviteur mauvais et paresseux,
tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé,
que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.
27 Alors, il fallait placer mon argent à la banque ;
et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.
28 Enlevez-lui donc son talent
et donnez-le à celui qui en a dix.
29 À celui qui a, on donnera encore,
et il sera dans l’abondance ;
mais celui qui n’a rien
se verra enlever même ce qu’il a.
30 Quant à ce serviteur bon à rien,
jetez-le dans les ténèbres extérieures ;
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents ! »

Commentaire (vidéo) de Marie Noëlle Thabut (cliquez)


FEUILLE DE CHANTS POUR LA MESSE EN DIRECT DU DIMANCHE 15 NOVEMBRE CI DESSOUS.
Chants de la messe du 15 novembre 2020 (cliquez et imprimer)

FEUILLE DE CHANTS POUR LA MESSE EN DIRECT DU DIMANCHE 8 NOVEMBRE CI DESSOUS.
Chants de la messe du 8 novembre 2020 (cliquez et imprimer)

Merci de prendre note qu’il n’y aura pas de cérémonie pénitientielle pour la Toussaint. Cependant les personnes qui souhaitent recevoir individuellement le sacrement de réconciliation sont invitées à prendre rendez-vous directement avec les prêtres pour fixer avec eux un rendez-vous qui tiendra compte des mesures sanitaires en vigueur.