"Proximité, Compassion, Tendresse", l’invitation du Pape François pour ce Carême 2021

Au cours de cette Semaine Sainte, chaque jour, ensemble prions ....

Dimanche des Rameaux

Au seuil de la grande semaine levons les yeux vers le Christ en croix et supplions le pour tous nos frères.

Pour les baptisés et les catéchumènes qui se préparent à célébrer la Pâque :
Prions Jésus, l’Agneau Pascal qui donne sa vie pour sauver tous les hommes

Pour ceux que les conflits armés exilent et déplacent douloureusement
et pour ceux qui cherchent des chemins de justice et de solidarité :
Prions Jésus, l’Innocent injustement condamné

Pour ceux qui subissent les persécutions, la torture, les menaces et condamnations injustes : Prions Jésus, le Serviteur humilié sous les outrages

Pour les chrétiens qui sur toute la terre se rassemblent en cette semaine,
pour les victimes des catastrophes naturelles
et pour les souffrants de notre entourage :
Prions Jésus, le Fils Bien Aimé qui nous faits passer de la mort à la Vie

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

Lundi de la Semaine Sainte

En ce début de Semaine sainte, unissons-nous à l’Église universelle pour présenter au Père les besoins de nos frères et sœurs du monde entier.

Prions pour l’Église, le Pape, les évêques, les prêtres, les diacres, les religieux, les religieuses, les personnes consacrées, les personnes engagées en pastorale et tous les baptisés ; que l’exemple du Christ qui a livré sa vie par amour pour le monde soutienne leur foi et les stimule à se mettre au service des autres.

Prions pour les dirigeants des pays du monde ; que l’exemple du Christ acclamé et crucifié les invite à l’humilité et au service des plus démunis.

Prions pour les personnes qui affrontent des situations de guerre et d’autres formes de violence ; que l’exemple du Christ pauvre et patient soit un encouragement à vivre dans la paix et le pardon.

Prions pour les personnes qui ne connaissent pas l’Évangile ; que l’exemple du Christ qui se fait obéissant jusqu’à la mort ouvre leur cœur à la foi.

Prions pour les personnes malades et rejetées ; que l’exemple du Christ souffrant et humilié leur redonne courage et espoir.

Prions pour les membres de notre communauté chrétienne ; qu’en ce début de Semaine sainte, ils se mettent à l’écoute de Dieu en méditant les mystères de la passion de Jésus.

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

Mardi de la Semaine Sainte

« En communion avec des millions de chrétiens à travers le monde, prions maintenant

« Au bord des fleuves de Babylone, nous étions assis et nous pleurions »…
Aux populations déplacées, réfugiées, désespérées du Proche-Orient, donne, Seigneur, l’espérance et la force de travailler dans l’unité pour un avenir de paix et de fraternité.
A l’Église qui est en Irak, Église martyre mais Église vivante en ses diverses confessions, accorde, Seigneur, le don de la foi, de l’espérance et du pardon, à la suite du Pape François, nous t’en prions !

Pour les hommes de nos paroisses, pères de familles, célibataires, consacrés, qui prendront la route, pour se mettre à l’école de saint Joseph, prions :Par saint Joseph, reflet de la tendresse du Père, par saint Joseph, modèle de foi et d’obéissance, modèle des époux et des pères,
Jésus, fils de Joseph, Fils bien-aimé du Père, nous te prions !

Seigneur, nous te prions pour notre communauté, que chacun fasse place à ta miséricorde en son cœur et se laisse travailler par elle de l’intérieur, afin de vivre pleinement le sacrement de réconciliation au cours de ce Carême.

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

Mercredi de la Semaine Sainte

Invités aujourd’hui à nous ouvrir à la joie du salut, prions en toute confiance le Père des miséricordes.

« Dieu a tant aimé le monde… » ; et nous, chrétiens, sommes si impuissants à en témoigner. Pour que l’Esprit Saint libère en nous l’audace de la joie, prions ensemble.

« Dieu a tant aimé le monde… »les catéchumènes en ont fait l’expérience, et leur vie en a été transformée.Pour que la communauté chrétienne les soutienne à l’heure de l’épreuve et du doute,prions ensemble.

« Dieu a tant aimé le monde… »,et le monde, qui l’ignore, va si mal…Pour que l’Évangile de Jésus soit lumière de vie sur le chemin de tout homme, prions ensemble.

« Dieu a tant aimé le monde… », et rien ne pourra nous arracher sa main. Pour que ce chemin de Carême nous fortifie dans cette espérance folle, prions ensemble.

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

Jeudi Saint

En lavant les pieds de ses disciples, la veille de sa mort, Jésus donne à tous et toutes un modèle de dévouement et de service. Demandons au Père que l’exemple du Christ nous stimule à aller jusqu’au bout de l’amour.

Pour toutes les personnes qui exercent un ministère en Église ; afin qu’à la suite du Christ, elles se mettent humblement au service des autres dans l’amour, prions le Seigneur.

Pour tous les prêtres ; afin qu’en ce soir où nous nous remémorons l’institution de l’Eucharistie, ils se rappellent la grandeur du mystère qu’ils ont à célébrer, prions le Seigneur.

Pour tous les gouvernants du monde ; afin qu’ils mettent leur autorité au service du bien commun, prions le Seigneur.

Pour les plus faibles et les démunis ; afin qu’ils reçoivent aide et secours dans leurs difficultés, prions le Seigneur.

Pour les personnes qui travaillent au service des autres dans la fonction publique, les hôpitaux ou les organismes sociaux ; afin que, dans leur engagement, elles soient le reflet de l’amour de Dieu, prions le Seigneur.

Pour notre communauté chrétienne ; afin qu’elle prenne davantage conscience des nouveaux besoins qui surgissent en son milieu et qu’elle puisse y répondre avec générosité, prions le Seigneur.

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

Vendredi Saint

Nous prions en ce jour aux grandes intentions de l’Eglise et du monde.

Prions frères bien-aimés pour la sainte Eglise de Dieu : que le Père tout-puissant lui donne la paix et l’unité, qu’il la protège dans tout l’univers ; et qu’il nous accorde une vie calme et paisible pour que nous rendions grâce à notre Dieu…

Prions pour notre saint Père le pape François, élevé par Dieu à l’ordre épiscopal : qu’il le garde sain et sauf à son Église pour gouverner le peuple de Dieu.

Prions pour notre évêque Emmanuel, pour tous les évêques, les prêtres, les diacres, pour tous ceux qui remplissent des ministères dans l’Eglise, et pour l’ensemble du peuple des croyants.

Prions pour les catéchumènes : que Dieu notre Seigneur ouvre leur intelligence et leur cœur, et les accueille dans sa miséricorde ; après avoir reçu le pardon de tous leurs péchés par le bain de la naissance nouvelle, qu’ils soient incorporés à notre Seigneur Jésus Christ.

Prions pour tous nos frères qui croient en Jésus Christ et s’efforcent de conformer leur vie à la vérité : demandons au Seigneur notre Dieu de les rassembler et de les garder dans l’unité de son Église.

Prions pour les juifs à qui Dieu a parlé en premier : qu’ils progressent dans l’amour de son nom et la fidélité à son alliance.

Prions pour ceux qui ne croient pas en Jésus Christ : demandons qu’à la lumière de l’Esprit Saint, ils soient capables eux aussi de s’engager pleinement sur le chemin du salut.

Prions pour ceux qui ne connaissent pas Dieu : demandons qu’en obéissant à leur conscience ils parviennent à le reconnaître.

Prions pour les chefs d’état et tous les responsables des affaires publiques : que le Seigneur notre Dieu dirige leur esprit et leur cœur selon sa volonté pour la paix et la liberté de tous.

Frères bien-aimés, prions Dieu le Père tout-puissant d’avoir pitié des hommes dans l’épreuve : qu’il débarrasse le monde de toute erreur, qu’il chasse les épidémies et repousse la famine, qu’il vide les prisons et délivre les captifs, qu’il protège ceux qui voyagent, qu’il ramène chez eux les exilés, qu’il donne la force aux malades, et accorde le salut aux mourants.

Prions pour tous les pays touchés par l’épidémie de Coronavirus : Dieu éternel et tout-puissant, force de ceux qui espèrent en toi, Regarde avec compassion ceux qui se trouvent, en ces jours, Dans une situation de désarroi : Nous te prions pour les malades et pour ceux qui les soignent ; Que tes secours, toujours présents, assistent ceux qui ont besoin de toi, Et que ta grâce accorde aux défunts la vie éternelle que tu veux offrir à tous.

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

Samedi Saint

Christ, notre pâque, est ressuscité. Avec cette joie que nul ne pourra nous ravir, prions le Père de faire resplendir sur nous la grâce de la résurrection.

Prions pour les personnes qui exercent un ministère en Église afin qu’elles soient toujours davantage d’authentiques témoins du Ressuscité.

Prions pour les baptisés de la nuit pascale afin qu’ils sachent toujours reconnaître les signes de la présence du Ressuscité.

Prions pour les personnes qui souffrent et celles qui sont en fin de vie afin qu’elles reçoivent consolation du Ressuscité.

Prions pour notre communauté chrétienne afin que l’amour que nous nous portons les uns envers les autres soit pour tous signe du Vivant au cœur du monde.

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

Dimanche de Pâques

En ce jour de Pâques, la résurrection du Christ offre au monde entier la possibilité du salut. Osons nous tourner vers le Dieu de toutes grâces pour lui confier nos demandes.

Prions le Seigneur pour que son Église soit porteuse de vie et de salut au-delà de toutes détresses.

Prions le Seigneur pour que les nouveaux baptisés apportent au cœur de l’Église et du monde la vitalité de la foi naissante et confiante.

Prions le Seigneur pour que tous les peuples de la terre entendent la Bonne Nouvelle du salut offert à tous.

Prions le Seigneur pour que les pauvres, les petits, les malades et les souffrants reçoivent consolation.

Prions le Seigneur pour que les membres de notre communauté resplendissent de la gloire du Vivant.

Refrain : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre. Ô Père sois béni à jamais. Ô Père, reçois notre humble prière, notre offrande par Jésus Christ.

DIMANCHE DES RAMEAUX :

Dimanche 28 Mars 2021 : Entre acclamation et condamnation Dernière entrée de Jésus à Jérusalem : pour l’instant, une foule l’acclame et voit en lui « celui qui vient au nom du Seigneur ». Pourtant, même si les attentes messianiques étaient grandes, la parodie de procès de la part des Juifs et des Romains retournera les foules contre Jésus. (cliquez)




Hosanna Saint le Seigneur (cliquez)


L’art pour dire Dieu : Se laisser porter par la douceur des mains qui effleurent le sable pour donner vie à un texte biblique. Un récit artistique et animé dans le sable qui raconte l’entrée triomphale de Jésus dans Jérusalem, sa Passion, sa mort et sa Résurrection à Pâques. (cliquez)
MARDI :

Mardi 30 Mars 2021 :On approche de la Passion du Christ. Ce jour-là, la liturgie se concentre sur Jésus annonçant la trahison de Judas et le déni de Pierre.(cliquez)


Regardez l’humilité de Dieu (cliquez)


Les moniales trappistines de l’abbaye Notre-Dame de la Coudre à Laval nous parlent d’amour. Celui qu’elles ont expérimenté avec Jésus-Christ et qui les a transfiguré au point qu’elles lui disent “oui” et entrent au monastère. Celui qu’elles cultivent, tous les jours, dans leur travail et leur prière, pour l’offrir au Christ. Une vocation singulière que les soeurs vivent comme l’aventure de leur vie. (cliquez)





Seigneur,
Écoute les cris de détresse du peuple de Birmanie.

Toi le Père,
Répands sur tes fils et tes filles ton Esprit d’Unité
Étanche leur soif de liberté
Apporte-leur consolation et paix
Dieu d’Amour et de Miséricorde
Inonde de Tendresse tous tes enfants :
ceux qui sont tués,
ceux qui tuent,
ceux qui souffrent,
ceux qui s’endurcissent.
Fais-leur goûter ton Amour qui guérit

O Jésus,
Viens fortifier l’Église ton Épouse,
Qu’à ta suite elle sache servir, réconcilier, aimer
Qu’elle puisse se donner sans mesure au peuple de Birmanie
Qu’elle soit le témoignage vivant de ton Amour unique pour ce pays
Que là où les blessures divisent, elle rassemble
Que là où les blessures paralysent, elle guérisse

Ô Esprit Saint,
Esprit de Force, de Sagesse et de Joie,
Répands ton Espérance sur tes enfants
Et suscite de nombreux témoins de ton Amour
Pour annoncer ton règne de Justice et de Paix.
Là où est la corruption et la soif du pouvoir,
Donne ton esprit de fraternité,
Là où est l’esprit de révolte et de violence,
Donne ton esprit de paix,
Là où sont les pleurs et la peine,
Donne ton esprit de Consolation

Vierge Marie,
Reine de la Paix,
Veille sur le peuple de Birmanie et couvre-le de ton manteau maternel
Saint Jude et Saint Jean Paul II, patrons du pays, protégez la Birmanie
Saints et bienheureux martyrs d’Asie, intercédez pour la Birmanie


Le Carême, c’est quoi ?

Le carême est la période de 40 jours qui précède le jour de Pâques, événement central du christianisme. Il commencera en 2021, le 17 février et s’achèvera le 4 avril, jour de Pâques. Il rappelle les 40 jours que Jésus a passés au désert. C’est un temps de jeûne et de conversion.
(cliquez)

Le Pape exhorte à un Carême de foi et d’espérance


Après l’angélus du dimanche 14 février, le Saint-Père a rappelé l’entrée imminente de l’Église universelle dans le Carême. Il va s’ouvrir mercredi des Cendres, 17 février prochain. Dans cette perspective, le Pape invite à garder en mémoire la proximité, la compassion et la tendresse.
« Mercredi prochain, nous commencerons le Carême. Ce sera un moment favorable pour donner un sentiment de foi et d’espérance à la crise que nous vivons. Et d’abord, je ne veux pas oublier : les trois mots qui nous font comprendre le style de Dieu. N’oubliez pas : la proximité, la compassion, la tendresse », a affirmé le Saint-Père, invitant l’assemblée des fidèles à les répéter ensemble à voix haute. « Proximité, compassion, tendresse. »



(cliquez sur l'image pour l'agrandir)


A l’occasion de ce carême 2021, la communication diocésaine propose, grâce à l’intervention de différents acteurs de notre diocèse, de (re)découvrir le carême à travers des vidéos qui viendront apporter des éclairages sur ce qui fait le sens de ce temps liturgique.
Mgr Delmas nous propose déjà son message de carême en vidéo et de courtes catéchèses seront disponibles chaque fin de semaine.
Pour regarder ces vidéos, cliquez ici.
D’autre vidéos vont être rajoutées au fur et à mesure, n’hésitez pas à revenir régulièrement !

Et dans notre paroisse, quelle proposition pendant ce Carême 2021 ?

L’Equipe d’animation paroissiale vous propose 6 rencontres au cours de ce Carême. Comme nous ne pouvons pas nous retrouver un certain nombre à la maison paroissiale, nos rendez vous pour ce Carême 2021 seront à l’église de Vihiers . Nous « revisiterons » l’Eucharistie. Temps de réflexion, d’échanges, Vidéo, afin de redécouvrir le Sacrement de l’Eucharistie, qui pendant ce temps de pandémie est parfois difficile à vivre. Six rencontres, de 14h30 à 16h00 proposées chaque samedi de Carême. Notre premier rendez-vous SAMEDI 20 Février.. Ces moments d’échanges, sont ouverts à tous…. vous qui êtes dans vos relais en équipe liturgique, lecteurs, membres des équipes de fleurissement, de ménage, participants à d’autres services d’Eglise, n’hésitez pas à vous lever de vos canapés comme le dit souvent le Pape François.( Vous pouvez suivre tout le parcours ou participer comme cela vous convient)

Profitons de ce temps de Carême pour réfléchir en groupe, ou même individuellement, sur le sens de la messe. Sans doute, ou peut-être, que nous n’apprendrons pas ou peu de choses nouvelles, ou juste quelques points que nous n’avions peut-être jamais remarqués, et qui s’éclairciront dans le déroulement de la messe. Quoiqu’il en soit, nous n’aurons jamais fini de découvrir toutes les richesses qui nous sont offertes dans la Messe. Tous les rites qui la composent ont un sens bien défini. Le but du « MOOC » est de nous en faire prendre conscience.
La Messe, célébration à laquelle nous sommes tous attachés, qui surpasse, aux yeux des chrétiens, toutes les autres célébrations, doit être importante, voire vitale. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y passe ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble à partir de ces vidéos.
Chaque semaine, nous aurons 3 vidéos d’environ 7 minutes chacune pour parler d’un thème particulier.
Au cours de ces vidéos, il sera cité des textes bibliques, qu’il est possible de reprendre seul ou en groupe. Les références vous seront données.
Puis, il nous est proposé de réfléchir sur plusieurs textes, et notamment sur un texte d’Evangile, en lien avec le thème de la semaine, avec des questions pour nous aider à approfondir. Il peut aussi y avoir des textes du pape François.

1ère rencontre le samedi 20 Février : "Heureux les Invités"

16 personnes de la paroisse (relais de Coron, La Salle de Vihiers, Nueil sur Layon, Vihiers, Le Voide, Tancoigné, Montilliers, St Hilaire du Bois) se sont retrouvées autour de Jean Marie et du Père Roger.

"Heureux les invités" : les temps forts (cliquez)

Pour en savoir plus sur le contenu de cette première rencontre :

Semaine 1 (cliquez)

Quelques photos ...

2ème rencontre le samedi 27 Février : "Le Christ nous donne son Corps"

Pour cette seconde rencontre qui a eu lieu à la maison paroissiale, de nombreuses questions autour du sens de la messe. "La messe est un mémorial" : Que cela veut-il dire ???

"Le Christ nous donne son Corps" les temps forts (cliquez)

Pour en savoir plus sur le contenu de cette seconde rencontre :

Semaine 2 (cliquez)

3ème rencontre le samedi 6 Mars : "Accueillir le Seigneur de tout son coeur"

C’est un public de tout âge, allant de l’enfant au retraité qui s’est retrouvé autour du thème : Accueillir le Seigneur. De nombreuses questions et échanges autour des 3 vidéos proposées pour allimenter les "changes.

"Accueillir le Seigneur de tout coeur" - les temps forts (cliquez)

Pour en savoir plus sur le contenu de cette seconde rencontre :

Semaine 3 (cliquez)

Quelques photos ...







4ème rencontre le samedi 20 Mars : "Participer à son offrande par le don de nous-mêmes"

Cette 4ème semaine, les participants ont essayé de mettre en lumière le mouvement d’offrande et de louange auquel nous invite la messe : offrande de notre vie pour que Dieu la transforme, louange qui nous fait entrer dans l’unité du Père, du Fils et du Saint Esprit.

Participer à son offrande par le don de nous-mêmes (cliquez)

Pour en savoir plus sur cette rencontre :

Semaine 4 (cliquez)

5ème rencontre le samedi : "La communion au Christ, source de la communauté"

Cette avant dernière étape de notre parcours a eu pour mission d’éclairer les participants sur les liens étroits du Notre Père avec la célébration de l’Eucharistie.
La prière du Notre Père à la messe, est un élan qui nous prépare à la communion.

La communion au Christ, source de la communauté (cliquez)

Pour en savoir plus sur cette rencontre :

Semaine 5 (cliquez)

6ème rencontre le samedi : "Pour la gloire de Dieu et le salut do monde"

En cours de construction


Les différents dimanches du Carême


5eme dimanche de Carême : Lectures et commentaire de M.N. Thabut (cliquez)
4ème dimanche de Carême : Lectures et commentaire de M.N. Thabut (cliquez)

Faire la paix en famille : comment bâtir la paix avec la famille élargie ? (4/4)

La paix est un enjeu de famille à une échelle plus large ! Comment bâtir la paix avec les cousins, les grands-parents ou même les beaux-enfants ? Comment travailler à l’unité et l’harmonie de la famille et quels sont les enjeux à bâtir la paix en famille élargie ? Témoignages et points de repères dans Vies de Famille.

Faire la paix en famille : Comment bâtir la paix avec la famille élargie ? (cliquez)
3eme dimanche de Carême : lectures et commentaire de M.N. Thabut (cliquez)

Faire la paix en famille : comment désamorcer les conflits parents-enfants ? (3/4)

La famille comme école de vie est aussi un lieu de tensions. A l’âge adolescent, il est fréquent que parents et enfants entrent en désaccord. Alors comment gérer les conflits parents/enfants ? Comment entretenir un climat de paix et quels sont les outils pour désamorcer les conflits du quotidien ? Témoignages et points de repères dans Vies de Famille.

Faire la paix en famille : Comment désarmocer les conflits parents-enfants. (cliquez)
2ème dimanche de carême : lectures et commentaire de M. N. Tabut (cliquez)

Faire la paix en famille : quel pardon dans le couple ? (2/4)

Conflits, exaspérations, manies de l’un ou de l’autre... Le couple est mis à l’épreuve au quotidien. "Il ne faut jamais terminer la journée sans faire la paix en famille", exhorte le pape François dans son exhortation apostolique "Amoris Laetitia" (2016, § 104). Comment mieux accueillir l’autre ? Comment entrer dans un chemin de pardon lorsque les difficultés sont importantes ? Pourquoi faire la paix au quotidien est important pour dépasser ensemble les épreuves dans le couple ? Témoignages et points de repères dans Vies de Famille.

(cliquez)
1er dimanche de Carême (textes et commentaire de M.NO.Tabut)

Faire la paix en famille : comment la vivre entre frères et soeurs ? (1/4)

« Le lien de fraternité qui se forme en famille entre les enfants, s’il a lieu dans un climat d’éducation à l’ouverture aux autres, est la grande école de liberté et de paix. En famille, entre frères, on apprend la cohabitation humaine", rappelle le pape François dans son exhortation apostolique "Amoris Laetitia" (2016, § 194). Comment apprendre à se réconcilier entre frères et soeurs ? En quoi la fraternité permet-elle de mieux découvrir son frère ou sa soeur et la manière de vivre en frères dans le monde ? Témoignages et points de repères dans Vies de Famille

(cliquez)

Qu’est-ce que le Mercredi des Cendres ?

Le Mercredi des cendres, premier jour du Carême, est marqué par l’imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l’homme, mais aussi de l’espérance en la miséricorde de Dieu. En 2021, il est fêté le mercredi 17 février.

On trouve déjà le symbolisme des cendres dans l’Ancien Testament. Il évoque globalement la représentation du péché et la fragilité de l’être. On peut y lire que quand l’homme se recouvre de cendres, c’est qu’il veut montrer à Dieu qu’il reconnaît ses fautes. Par voie de conséquence, il demande à Dieu le pardon de ses péchés : il fait pénitence.

Tous, nous faisons l’expérience du péché. Comment s’en dégager ? Jésus nous apprend que nous serons victorieux du péché quand nous aurons appris par l’Evangile à remplacer le feu du mal par le feu de l’Amour. Car le feu qui brûle ce jour détruit d’abord mais, en même temps, ce feu éclaire, réchauffe, réconforte, guide et encourage.

La cendre est appliquée sur le front pour nous appeler plus clairement encore à la conversion, précisément par le chemin de l’humilité. La cendre, c’est ce qui reste quand le feu a détruit la matière dont il s’est emparé. Quand on constate qu’il y a des cendres, c’est qu’apparemment il ne reste plus rien de ce que le feu a détruit. C’est l’image de notre pauvreté. Mais les cendres peuvent aussi fertiliser la terre et la vie peut renaître sous les cendres.

Tout en le marquant, le prêtre dit au fidèle : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle ». L’évangile de ce jour est un passage de saint Matthieu – chapitre 6, versets 1 à 6 et 16 à 18 – qui incite les fidèles à prier et agir, non pas de manière orgueilleuse et ostentatoire, mais dans le secret de leur cœur :


"Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que te donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret.
Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret.
Quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement du Père qui est présent dans le secret."

Lectures et commentaires de Marie-Noëlle Thabut du mercredi des Cendres : 1ère lecture : lecture du Livre du prophète Joël 2, 12-18 ; Psaume 50 (51) ; 2ème lecture : Lecture de la deuxième lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5, 20 -6, 2 ; Evangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 6, 1-6.16-18.(cliquez)


Marie-Noëlle Thabut est animée par la passion de la Bible qu’elle veut transmettre et mettre à la portée de tous. Pour cela elle a étudié la théologie et appris l’hébreu biblique. Ses émissions sur Radio Notre Dame ont trouvé un tel écho qu’elles ont été réunies dans une série de livres, L’intelligence des écritures.

Marie Noëlle Thabut, issue d’une famille nombreuse où la foi et la solidarité ont toujours tenu une place importante, a étudié le droit mais s’est mariée et a décidé de se consacrer à l’éducation de ses enfants. Elle s’est cependant investie dans le travail paroissial, catéchèse puis animation liturgique à la demande de son curé. Elle a vite compris que le choix des chants se faisait en fonction des textes du jour, a voulu approfondir sa connaissance de la Bible où, dit-elle, Dieu se dévoile peu à peu, progressivement et s’est inscrite en théologie à l’Institut catholique de Paris où elle a aussi appris l’hébreu biblique pour appréhender l’Ecriture dans sa langue d’origine. Prise par ses responsabilités familiales, il lui a fallu dix ans pour terminer un cursus prévu pour 4 années. Elle a alors commencé une série d’émissions hebdomadaires sur Radio Notre Dame, puis organisé des pèlerinages en Terre Sainte. Toujours très active au sein de sa paroisse versaillaise, elle enseigne également l’hébreu biblique au centre oecuménique de la ville. Devant le succès de ses chroniques radiophoniques, un éditeur lui a demandé de les publier. Elles les a donc revues et retravaillées et elles sont parues dans les huit volumes de L’intelligence des écritures. Ces livres en ont suscité d’autres, Le Messie, Le tour de la Bible en 40 jours, Petite initiation biblique, A la découverte du Dieu inattendu et un ouvrage au ton plus personnel, fruit de sa propre expérience de la maladie et de la souffrance, un commentaire du livre de Job, Qu’est-ce que j’ai fait au bon Dieu.


Dix idées toutes simples pour mieux prier pendant le Carême (cliquez)