Le Crucifié ces jours est en Ukraine

Prière de Christian Delorme, prêtre engagé (cliquez)


Christian Delorme, prêtre engagé du prado, né à Lyon le 30 juillet 1950, surnommé depuis les années 1980 « le curé des Minguettes », est un prêtre catholique français de l’archidiocèse de Lyon, très impliqué dans le dialogue interreligieux, particulièrement avec les musulmans.
Christian Delorme est l’un des initiateurs de la grande marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983.

“L’immigration est un besoin démographique” dit-il, lors d’un entretien avec le magazine « Lyon capitale » en novembre 2021.

Et à la question : Qu’est-ce qui vous révolte aujourd’hui ?

il répond : Je suis plus inquiet que révolté. Ma génération a été majoritairement privilégiée avec les Trente Glorieuses et plus de 70 ans de paix. Ce n’était jamais arrivé dans l’histoire. Or, je m’aperçois que tout cela risque d’être ébranlé. Mon inquiétude ne se porte pas sur moi, je suis un vieux monsieur, mais sur les nouvelles générations. Sans être un oiseau de mauvais augure, je ne suis pas certain que nous allons arriver à vivre encore des décennies dans la paix. Je pense aux régimes populistes, au pouvoir de la Russie, au régime d’Erdogan en Turquie, au conflit Chine-USA, etc. et en parallèle à la montée d’idéologies mortifères en France. Ce sont des réminiscences d’un passé que nous avons combattu.
Il y a de quoi être inquiet. S’il y a de la révolte ou de la colère, c’est devant l’incapacité des responsables politiques à voir plus loin que la prochaine élection. Personne ne se pose la question de ce que sera la société française dans 20 ans. Par exemple, nous savons tous que l’Europe est un continent vieillissant. Nous savons aussi que le renouvellement des populations ne se produit plus. Je pense que nous avons besoin de l’arrivée de populations jeunes. Et qu’entend-on dans le discours politique ? Fermons nos frontières ! C’est une vision court-termiste qui est aussi d’une inefficacité absolue.