La lettre du Père Roger ....

Depuis le début du confinement, chaque semaine le Père Roger adresse une lettre aux paroissiens.
Dorénavant, vous la retrouverez dans cette rubrique.

Cette lettre ne remplace pas le feuille de semaine hebdomadaire que vous pouvez toujours consulter dans sa rubrique habituelle représentée par ce logo.
Dimanche 24 Mai 2020, 7 ème dimanche de Pâques.
Lettre du 17 Mai 2020 - 6ème dimanche de Pâques (cliquez)

La photo représente Saint Michel Garicoïts.
Michel Garicoïts 1797-1863, prêtre, a été le fondateur des Prêtres du Sacré-Cœur de Jésus.
Michel Garicoïts est né le 15 avril 1797 à Ibarre1, village de 150 habitants du Pays Basque de Basse-Navarre, dans une famille pauvre et profondément chrétienne, dont l’humble maison a été décrite ainsi :

« Sa maison natale est une toute petite maison de paysan, avec quatre pièces pour la cuisine et les chambres, l’aire au milieu, au-dessus, le grenier. Cette pauvre habitation est la dernière du village, contre la montagne et comme au fond d’un entonnoir. On montre à la cuisine la petite table où, vers 5 ou 6 ans, il simulait l’autel et les cérémonies de la messe, avec des bouts de cire et sur lequel il promenait l’encensoir formé d’un débris de pot de terre ».
Ses parents, Arnaud Garicoïts et Gratianne Etchéverry, mariés pendant la Révolution, aidaient les prêtres à passer la frontière espagnole. Ils avaient six enfants. Michel était l’aîné. Il avait un très fort tempérament, que sa mère avait de grandes difficultés à juguler. Sans ma mère, je serais devenu un scélérat disait-il.

Très tôt, le petit Michel prit conscience de sa vocation religieuse. Ne pouvant pas aller à l’école bien longtemps, il fut placé par son père comme berger, et avait l’habitude d’emporter avec lui un catéchisme et une grammaire qu’il lisait en gardant ses moutons. Toutefois, par manque d’instruction générale, il ne peut faire sa première communion qu’en 1811 à l’âge de 14 ans.

Michel souhaitait vivement devenir prêtre, mais ses parents, trop pauvres, ne pouvaient lui payer les études nécessaires. Toutefois, sa grand-mère le fit engager comme domestique chez un prêtre voisin auprès duquel, moyennant quelques services, il pouvait continuer à étudier. De plus, il s’engagea comme répétiteur au Petit Séminaire pour financer la suite de ses études. Enfin, il sera ordonné prêtre le 20 décembre 1823 à la cathédrale de Bayonne.


Lettre du 10 mai 2020 - 5ème dimanche de Pâques (cliquez)


Dimanche 3 mai 2020 -4ème dimanche de Pâques (cliquez)


Dimanche 26 avril 2020, 3ème dimanche de Pâques (cliquez)


Dimanche 19 avril 2020 - Dimanche de la divine Miséricorde (cliquez)


Dimanche 12 avril 2020- Dimanche de Pâques.(cliquez)


Dimanche 5 avril 2020 - dimanche des Rameaux. (cliquez)


Dimanche 29 Mars 2020 - 5ème dimanche de Carême (cliquez)